Allah m’a rapproché la terre. Ou Il dit : mon Seigneur m’a rapproché la terre, j’y vu ses Ests et ses Ouests, et le règne de ma communauté atteindra ce qu’Allah ma rapproché d’elle, et on m’a donné les deux trésors : le rouge et le blanc, et j’ai demandé à mon Seigneur pour ma communauté : qu’Il ne l’anéantie par par une sécheresse générale, qu’Il ne lui envoie pas un ennemi en dehors d’eux-mêmes qui les extermine, et mon Seigneur m’a dit : Oh Mohammad, Mon décret ne sera pas changé, Je ne les anéantirait pas par une sécheresse générale, et je ne leur enverrai pas un ennemi si ce n’est d’eux-même, ennemi qui les exterminerait, même si tout le monde se liguait contre elle, jusqu’à ce qu’ils se détruise mutuellement, qu’ils se ferons prisonniers les uns les autres. Certes, ce qui me fait le plus peur pour ma communauté, sont les imams (guides) égareurs, et quand l’épée sera posée sur ma communauté, elle ne sera pas levée d’eux jusqu’au Jour de la Résurrection, et l’Heure n’arrivera pas avant que des tribus de ma communauté ne rejoignent les polythéristes, et jusqu’à ce que des tribus de ma communauté adorerons les idoles, et il y aura dans ma communauté des menteurs au nombre de trente, tous prétendrons qu’ils sont prophètes, et je suis en vérité le sceau des prophètes, il n’y a pas nul prophète après moi, et il restera un groupe de ma communauté bien établi dans la vérité, aucun mal ne leur sera fait par leur contradicteurs, jusqu’à ce que le décret d’Allah vienne.

Reccueil d’Abou Daoud, par Thawbane. N° 4252 – Authentique

Publicités