Mots-clefs

, ,

Le frère Salahudine, dans une intervention récente a déclaré que l’enregistrement qui circule sur le Net, où l’entend dire : « Il n’y a de dieu hormis Allah, Jésus est l’Envoyé d’Allah » a été piraté par les renseignements israélien (Mossad et Shabak).
Le message originale comportait la phrase suivante : Il n’y a d’autres dieu hormis Allah, Mohammad est Son Envoyé et Jésus fils de Marie est Son Envoyé et Verbe.
Les services de renseignements israéliens ont piraté et coupé de manière délibérée une partie de la Shahada gravée sur la pierre envoyée par le frère (afin d’y être déposée à Damas, comme signe de paix) et cela dans le but de créer la Fitna entre musulmans.
Ces enregistrements furent accueillis par les sectaires et les détracteurs de l’Imam à bras ouverts.
Il est aussi à préciser que le frère Salahudine a déclaré il y’a quelques jours, que le chef du Parti Ettahrir (Secte islamisée qui appelle au Khalifah et au combat en Syrie) est chapeauté directement par le Mossad israélien.
Ce parti étant l’un des coupables de la Fitna dans la mosquée El Aqsaa.
L’Imam rappelle que Abou Abd’Allah, chef de ce parti, il y’a quelques années, emprisonné par l’Autorité Palestinienne, s’est vu libéré par le ministre des Cultes israéliens en personne. Après les pressions de l’entité sioniste !
Le ministre des Cultes israéliens s’était déplacé personnellement pour faire sortir Abou Abd’Allah de sa détention et l’y emmena dans son propre véhicule.
Gloire à Allah, les choses deviennent claires et l’on comprend dans quel contexte, les sectaires s’attaquent au frère Salahudine et le traitent de mécréant et d’égaré.
Ces attaques qui se sont déroulées il y’a une quarantaine de jours, et après trois années de prêches dans la Mosquée Al Aqsaa en l’absence de l’Imam, sont (comme le déclare le frère Salahudine) un préambule à la judaïsation de cette mosquée.
Le frère Salahudine avait préféré d’endurer ces insultes et de ne pas se rendre à la Mosquée Al Aqsaa pour ne pas sur-enchérir. Plus encore, afin d’éviter l’intervention des forces d’occupations qui tentent depuis quelques années à mettre la main sur ce lieux sacré des musulmans.
Nous saluons le comportement exemplaire du frère Salahudine qui a préféré laisser passer l’orage, et ne pas mettre de l’huile sur le feu, en sachant qu’il est suivi par des milliers de musulmans en Palestine et dans le monde.
Le frère Salahudine tient aussi à saluer tous les musulmans francophones qui suivent ses prêches.
Es’salamou alaykoum

Publicités