Mots-clefs

, , , , , ,


L'Initiative de la Mosquée Al Aqsaa pour la réconciliation en Syrie - Salahudine Ben Ibrahim

Conférence animée par Salahudine Ben Ibrahim de Jérusalem ce jeudi 30 août avec des frères de Jérusalem intitulée :

L’initiative de la Mosquée El Aqsaa pour la réconciliation en Syrie et l’appel à tous les musulmans de bien pour arrêter l’effusion de sang.

L’imam Salahudine Ben Ibrahim a – entre autre – déclaré :

« Nous disons aux gens de Syrie qui sont sortis manifester pour le progrès ou le changement, nous disons aux gens censés d’entre eux, le Prophète paix sur Lui a dit : Allah a décrété la bienfaisance pour toute chose. Celui qui doit détruire une maison doit le faire avec excellence, alors imaginez donc celui qui veut le construire ?
Les bonnes choses ne se font que par de bonnes actions, et on ne peut améliorer les choses en détruisant et il n’y pas d’autre attitude (salvatrice) que de se plier à la volonté d’Allah et de renoncer aux pêchers »

Et il a aussi envoyé un message au président syrien Bachar El Assad en disant :

« Nous disons au gouverneur de Syrie, c’est ton propre peuple, tes sujets, leurs enfants sont tes enfants, leurs aînés sont tes aînés et tes semblables, alors sois avenant avec eux et sache qu’Allah est au-dessus de toi comme tu l’es avec eux »

Une bonne partie du message fut aussi adressé aux gens de science (savants) qui ont autorisé l’effusion de sang, en disant :

« Il faut que ceux qui ont incendié la Syrie sachent que les savants sont les héritiers des prophètes et ils n’ont pas à commercer dans les tombes et l’effusion de sang, et qu’ils ne se hâtent pas vers le meurtre mais plutôt ils doivent chercher la réconciliation.
Ces évènements ont commencé en Tunisie comme les vagues de la mer qui se succèdent. Et nous connaissons un groupe de gens à leur tête Al Qaradawi qui se’étaient envolés vers l’Afghanistan afin d’éviter que la statue ne soit pas détruite (ndlr, statue bouddhiste de Bâmiyân, 2001), demandez-leur pourquoi ne s’envolent-ils pas vers la Syrie en se hâtant à vouloir arrêter le courroux des musulmans (entre eux) et leur disant la parole d’Allah : « Craignez Allah »* ? »

Noble Coran 8:01

« Ils t’interrogent au sujet du butin. Dis : « Le butin est à Allah et à Son messager. » Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants. »

Source en arabe

Publicités