Mots-clefs

,


Salahuddin Ben Ibrahim répond à un frère qui pose la question de la légalité du mariage d’un musulman avec une femme du Livre : nazaréenne (chrétienne) ou juive.
Les réponses sont documentés et tirées directement du Noble Coran, notamment le verset 5 du chapitre Al-Ma’ida.

الْيَوْمَ أُحِلَّ لَكُمُ الطَّيِّبَاتُ وَطَعَامُ الَّذِينَ أُوتُواْ الْكِتَابَ حِلٌّ لَّكُمْ وَطَعَامُكُمْ حِلُّ لَّهُمْ وَالْمُحْصَنَاتُ مِنَ الْمُؤْمِنَاتِ وَالْمُحْصَنَاتُ مِنَ الَّذِينَ أُوتُواْ الْكِتَابَ مِن قَبْلِكُمْ إِذَا آتَيْتُمُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ مُحْصِنِينَ غَيْرَ مُسَافِحِينَ وَلاَ مُتَّخِذِي أَخْدَانٍ وَمَن يَكْفُرْ بِالإِيمَانِ فَقَدْ حَبِطَ عَمَلُهُ وَهُوَ فِي الآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ

« Vous sont permises, aujourd’hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d’entre les croyantes, et les femmes vertueuses d’entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d’amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l’au-delà, du nombre des perdants .

Glossaire :

Les gens du Livre – أهل الكتاب : Ceux qui ont reçu la Thora et l’Évangile.

Associateurs المشركون : Polythéistes, ceux qui associent une idole ou divinité avec Allah le Créateur Unique. Les mecquois de l’époque du Prophète Mouhammed furent des associateurs. Il croyaient que les idoles les rapprochaient d’Allah.

Les nazaréens sont considérés par l’Islam comme des associateurs dans le sens où c’est le clergé humain qui dicte leur religion et qu’il croient qu’Allah l’Unique est trois ou a un fils.

Mécréants الكفار، الكافرون : Littéralement, ceux qui recouvrent. Les agriculteurs sont nommés de la sorte en arabe, car il recouvrent la graine.

Ceux qui ont mécru aux prophètes d’Allah le Sage. Qu’ils aient vécu avant ou après le prophète Mouhammed Prière et paix sur Lui. C’est à dire, tous ceux qui ont suivi Moïse, Noah, Jésus, David…sont musulmans (soumis à Allah) et ceux qui ont mécru en leur Prophètes sont des mécréants.

Femme romaine (Roumya) – رومية : européenne (de Rome), occidentale.

Nazaréen / nazaréenne : les musulmans nomment les « chrétiens » par ce nom, puisque Jésus fils de Marie (Paix sur Lui) fut natif de Nazareth. Cette religion n’est pas assimilée à Jésus (comme les jésuites ou les chrétiens, de christos = oint).

Allah : le Dieu unique et créateur.

Prière et paix sur Lui (عليه الصلاة و السلام، صلى الله عليه و سلم) : une allocution que doit utiliser chaque musulman afin d’honorer son Prophète. L’ordre en a été donné par Allah le Majestueux dans le Noble Coran. Le mot prière (صلاة) est à prendre dans son sens originel, qui veut dire la proximité, rapprochement (d’Allah le Majestueux).

Zoroastriens – المجوس : Religion manichéenne, adorateurs du feu et de l’idole Mazda.

Les femmes [préservées] – المحصنات: chastes, qui ne se soumettent pas aux hommes et ne les fréquentent pas. Vient du mot arabe حصن qui veut dire ‘fort’. C’est à dire une femme qui s’est fortifiée une protection (en comportement et tenue vestimentaire) contre la convoitise des hommes. Cette qualification n’est pas propre aux femmes, mais un homme doit aussi être « préservé ».

Publicités